Activision Blizzard et Vivendi divorcent

activision blizzard

La compagnie Activision Blizzard annonce sa séparation de Vivendi Universal, qui était jusqu’à aujourd’hui actionnaire majoritaire. L’entente prévoit le rachat d’environ 429 millions d’actions à Vivendi pour une somme s’élevant à 5,83 G$. ASAC II, un groupe d’investisseurs chapeauté par Bobby Kotick, PDG d’Activision Blizzard, et son co-président, Brian Kelly, achètera approximativement 172 millions d’actions supplémentaires pour un autre 2,34 G$. Au total, les deux sommes réunies représentent un investissement majeur de 8,17 G$. Si tout se déroule tel que prévu, la transaction sera complétée au mois de septembre prochain. À cette date, Vivendi ne possédera que 12 % des 83 millions d’actions. À titre indicatif, avant cette annonce, la société française possédait 52 % des actions.

Bobby Kotick et Brian Kelly ont investi pas moins de 100 M$ dans ASAC II. Les deux hommes d’affaires occuperont les postes de PDG et de président d’Activision Blizzard, respectivement. Des postes qui leur seront familiers, à la différence près que cette fois, ce sera au sein d’un éditeur parfaitement indépendant. « Combinées, ces transactions représentent une opportunité incroyable pour Activision Blizzard et ses actionnaires, y compris Vivendi. Nous devrions en sortir encore plus forts : une compagnie indépendante avec un portfolio enviable de franchises, une volonté et une flexibilité de créer une valeur à long terme pour les actionnaires, de renforcer notre position de leader en tant qu’une des compagnies de divertissement les plus importantes au monde, a exprimé Bobby Kotick. Les transactions annoncées aujourd’hui nous permettront de tirer profit des marchés financiers avantageux tout en conservant plus de 3 G$ en argent dans nos coffres afin d’assurer une certaine stabilité financière. »activision blizzard

Source : Polygon

À propos de Michaël Bertiaux

Rédacteur en chef de GAMERQC.COM

Voir tous les articles de Michaël Bertiaux →