Mario + Rabbids Kingdom Battle : le DLC Donkey Kong Adventure en juin

mario rabbids kingdom battle donkey kong adventure

Annoncé en janvier, le DLC Donkey Kong Adventure du jeu tactique Mario + Rabbids Kingdom Battle sera distribué en juin.

Donkey Kong Adventure est un nouveau scénario original où le méchant Rabbid Kong utilise ses nouveaux pouvoirs pour prendre contrôle d’une mystérieuse île. Donkey Kong, Rabbid Peach et un nouvel héros grincheux Rabbid Cranky font équipe dans une aventure qui les mèneront dans quatre nouveaux mondes : le lagon, le récif, la jungle et une zone secrète qui sera dévoilée en temps opportun. Selon Ubisoft, ces zones recèlent d’éléments tactiques réinventés, de secrets à découvrir et d’ennemis uniques à affronter.

Ce DLC de Mario + Rabbids Kingdom Battle proposera environ 10 heures de jeu. Voici quelques détails au sujet des nouveaux personnages prévus dans cette extension tel que vu sur le blogue officiel d’Ubisoft :

Donkey Kong

  • Utilise un « Bwananarang » pouvant toucher plusieurs ennemis à la fois (attaque principale)
  • Utilise une charge au sol pour infliger de sérieux dégâts aux ennemis à proximité
  • L’habileté « Hairy Eye » permet d’attaquer n’importe quel ennemi à la portée de son « Bwananarang »
  • L’habileté « Magnet Groove » attire les ennemis vers lui avec ses bongos

Cranky Kong

  • Utilise le « Boombow », une cane spéciale pouvant toucher plusieurs ennemis en combat rapproché
  • Utilise le pouvoir « Barrel Bolt » pour lancer un baril et infliger des dégâts sous forme de zone (AOE)
  • Son habileté « Long Story » endort les ennemis à proximité
  • Son habileté « Stinky Eye » active le « Boombow » quand un ennemi tente de le surprendre
  • Enfin, Cranky Kong active sa cane magique dans les airs lorsqu’il effectue un saut en équipe et que des ennemis se trouvent à proximité

Demeurez à l’affût pour une date de sortie officielle ainsi que le prix de ce DLC pour Mario + Rabbids Kingdom Battle, une exclusivité Switch.

À propos de Michaël Bertiaux

Rédacteur en chef de GAMERQC.COM

Voir tous les articles de Michaël Bertiaux →