Assassin’s Creed Odyssey : Ubisoft fait son mea culpa

assassin's creed odyssey

Le jeu d’action Assassin’s Creed Odyssey d’Ubisoft Québec en vaut le détour. Toutefois, le dernier contenu téléchargeable (DLC) a quelque peu fait ombrage à une production pourtant jusqu’ici très bien ficelée. Sans trop tomber dans les spoilers, le contenu contredit l’un des points forts du jeu, soit la possibilité de choisir entre l’hétérosexualité ou l’homosexualité.

Le directeur créatif Jonathan Dumont a voulu expliquer plus en détail pourquoi lui et son équipe ont cafouillé de par cette décision. « Après avoir consulté les réponses de joueurs par rapport au nouveau DLC de Legacy of the First Blade, Shadow Heritage, nous désirons présenter nos excuses aux joueurs déçus par la relation à laquelle votre personnage prend part. L’intention de ce scénario était d’expliquer comment la lignée de votre personnage influence les Assassins, mais après avoir lu vos réponses il est évident que nous avons raté la cible », a-t-il écrit sur les forums officiels du jeu Assassin’s Creed Odyssey.

Point positif, les joueurs n’auront pas à entretenir cette relation dans le prochain DLC. La situation imposée dans Shadow Heritage va à l’encontre de la philosophie mise de l’avant par Jonathan Dumont : « puisque le scénario est centré sur les choix, nous ne forçons jamais des rôles romantiques qui créeraient un sentiment d’inconfort auprès des joueurs », avait déclaré le concepteur du jeu Assassin’s Creed Odyssey à la publication Entertainment Weekly.

Ubisoft ne compte pas modifier le contenu déjà offert pour le jeu malgré la polémique suscitée. Cette expérience aura eu l’avantage de donner une bonne leçon au studio : garder une promesse a beaucoup de valeur, même en 2019.